Où Acheter votre parfum pas cher | Marques de Parfums | Meilleures Ventes de Parfums | Liens Utiles

Le Parfum


La ville de Grasse est la capitale mondiale du parfum et des essences de fleurs. Dans cette ville, le parfum est une tradition depuis le début du XVIIème siècle : à cette époque, le pouvoir encourageait cette activité car on se parfumait beaucoup à l’époque à la cour, de plus, faire venir du parfum d’Italie coutait beaucoup trop cher…
Pourquoi la ville de Grasse ?


La région de Grasse possède un micro climat propice à la culture de plantes tel que les roses, la lavande… Au début de l’ère industrielle, des maisons de parfumeries voient le jour à Paris, Grasse se tourne alors vers la production de matières premières pour les parfums.
Après la seconde guerre mondiale, ces petites industries sont rachetées par des grands groupes internationaux : maintenant, à Grasse on « vend des odeurs »

 

 


Qu’est-ce que l’odeur ?


Les fleurs, les fruits ou alors la nourriture émettent des odeurs. Ces odeurs sont des substances légères que nous somme capable de distinguer, certaine procurant un plaisir, d’autres non. De plus, le nez humain est capable de différencier plusieurs types d’odeurs, c’est un processus qui nous permet donc d’établir la différence d’odeur entre l’odeur d’une rose et l’odeur de jasmin par exemple.
Un nez humain « normal » peut distinguer entre 2 000 et 4 000 odeurs différentes, tandis qu’un nez entrainé, par exemple le nez d’un parfumeur, peut distinguer jusqu’à 10 000 odeurs !


 
Par quels moyens parvient-on à distinguer toutes ces odeurs ?


Les molécules vont se loger sur les cils contenus dans la cavité nasale. Chaque cavité de cils correspond à une molécule odorante définie, mais il existe plus de molécules odorantes que de cavité de cils, ce qui explique que certaines odeurs nous échappent.
Dès qu’une molécule odorante touche une cavité de cils, un message nerveux est envoyé au cerveau : celui-ci associe donc le message reçu à l’odeur qu’il connait et que le cerveau a mémorisé. 
Un exemple de culture de fleurs : la rose Centifolia :
La rose de Centifolia est cultivée uniquement dans la ville de Grasse, elle est considérée comme « la reine des roses ». Elle est composée d’une centaine de pétales par fleurs, sa récolte s’effectue entre mi-Mai et mi-Juin, une fois la récolte effectuée, la fleur est très fragile et elle doit être traitée au plus vite.


Le processus de fabrication :


La première étape du processus de fabrication d’un parfum est l’extraction. En effet, l’extraction des molécules odorantes se passent dans des grandes cuves, chaque cuve pouvant contenir 100kg de fleurs. On rajoute à cela 1 000 litres de solvant, et on laisse le tout macérer pendant deux heures, telle une recette de cuisine. Cette opération est réalisée 3 fois avec le même stock initial de fleurs, pour en tirer le maximum d’essence odorante : on dit qu’on « épuise la fleur »
Le solvant est un élément majeur dans l’extraction des essences de parfums : en effet, le solvant dissout les molécules odorantes et le pigment (ce qui donne la couleur de la plante). Les molécules odorantes se détachent des pétales de la fleur et se retrouvent dans le solvant. A la fin des deux heures, on récupère le précieux liquide.
La deuxième étape est la récolte de ce liquide, qui est par la suite placé dans un évaporateur, le solvant se dissout et laisse place à la concrète qui est juste la substance odorante. Bien entendu, le solvant étant néfaste pour l’environnement, lors de son évaporation, celui-ci est conservé à fin d’être utilisé à nouveau pour l’extraction d’une autre plante.
Cette concrète, une fois extraite, se solidifie au contact de l’air ambiant, et a une composition qui ressemble à une sorte de cire. 1kg de concrète = 400kg de fleurs.

 

La troisième étape est la transformation de la concrète. Pour transformer cette concrète en « absolue », il faut la traiter à l’alcool : on chauffe dans un premier temps la cire pour qu’elle devienne liquide, ensuite, on la mixe avec de l’alcool. Après cela, on récupère le liquide restant que l’on filtre, qui donne alors un concentré d’essences odorantes, et c’est comme cela qu’on obtient la précieuse « absolue ». 1kg de concrète = 600gr d’absolue
Cette méthode est la plus rependu pour extraire les substances odorantes des fleurs, mais il existe d’autres techniques, par exemple, pour l’extraction des substances odorantes de lavande, on utilise la distillation.

 


Les différents composants d’un parfum :


Pour faire un parfum, plusieurs composants sont nécessaires : 50 – 100 – 200 – 300. Les fabricants font alors leur marché dans le monde entier. Voici 3 exemples de composants qui proviennent uniquement de l’étranger :

- La mousse du Maroc qui possède une odeur de sous-bois
- Le maté qui possède une odeur de thé et qui provient du Brésil
- Le benjoin qui est une sève extraite d’un arbre d’Indonésie


Pour la composition d’un parfum, on utilise également des matières premières animales, comme par exemple les glandes de castor, dont on en extrait le castorium (qui possède une forte odeur).
Dans la composition des parfums, on retrouve du musc, qui était prélevé auparavant sur un chevrotin d’Asie, ce musc est le résultat des glandes sécrétales de l’animal. 1kg de musc = 100 000€. Aujourd’hui, l’animal est protégé, et sa chasse est interdite, mais il existe malheureusement un marché noir autour de ce précieux musc.


L’ambre du cachalot est aussi une denrée rare, il s’agit d’une concrétion intestinale (un caillou) que le cachalot expulse naturellement, et que l’on peut retrouver sur la plage. Pour le retrouver, il faut connaitre les bons endroits, et savoir en reconnaitre un. 1kg d’ambre = 100 000€.
Toutes ces matières première, dont d’autres non cités, ont pour but d’arrondir l’odeur des parfums, en enlevant le côté brut de celui-ci.


Aujourd’hui, les matières premières sont remplacées par des produits de synthèse :
Aujourd’hui, les matières premières sont beaucoup trop chères, comme précédemment citées. Ces produits sont remplacés par des produits de synthèse, moins chers à fabriquer, et possédant exactement la même odeur.


Prenons l’exemple du muguet dont on ne sait pas extraire son essence, mais dont on connait exactement la formule chimique. Pour recréer l’odeur du muguet, il faut :

- 5% acétate-2-6-3 exilnil (odeur d’herbe coupée et de poire)
- 85% alcoolphénil éthylique (odeur de rose)
- 10% d’indol (odeur de chèvre feuille)


En mélangeant tous ces composants dans les bonnes proportions, et en y ajoutant de l’alcool, on obtient une odeur de muguet.


Ces produits de synthèses ont largement élargit la palette des parfumeurs, qui sont moins chers que les produits naturels. Il existe aujourd’hui plusieurs milliers de composant dans le monde entier.

 


Les 3 grandes catégories de substances appelées « notes » :

 

 

Les notes de tête


Les notes de têtes sont les substances les plus volatiles, ce sont celle que l’on sent en premier lors de l’achat d’un parfum et qui sont déterminantes dans le choix du consommateur dans l’achat d’un parfum. Ces notes de tête donnent une impression de fraîcheur, avec des odeurs d’agrumes, de lavande ou de romarin. Cette note a durée sur la peau d’un être humain d’une heure maximum.

Les notes de cœur


Les notes de cœur prennent le relais une fois de les notes de tête se sont volatilisées. Les composant des notes de cœur sont des particules à volatilité moyenne, ce sont les notes fleuries comme le jasmin la rose ou alors le muguet. Ces notes sont à la base de l’identité du parfum. Durant la journée, ces notes restent 2h maximum sur la peau après la volatilisation des notes de cœur.

Les notes de fond


Les notes de fond sont les notes les moins volatiles dans les parfums et dont l’odeur dure beaucoup plus longtemps (jusqu’en fin de journée). Généralement, les notes de fond sont composées d’odeurs comme l’ambre, de la vanille, du céleri qui permettent également de tenir fixer les notes de cœur plus longtemps, car les notes de fond sont des particules fixatrices.


Les différentes notes :

Les notes hespéridés :

la principale caractéristique est l’odeur d’agrume qui s’en dégage et qui provoque une sensation, de fraicheur et de vitalité


Les notes vertes : qui sont un rappel à la nature et qui donne une sensation de fraîcheur et de douceur végétale comme le petitgrain ou la violette.


Les notes aquatiques : la principale caractéristique est le rappel, comme son nom l’indique, au monde aquatique, au monde sous-marin, utilisé dans la plus part des cas pour les parfums pour hommes.


Les notes fruitées : une impression sucrée se dégage de ces notes, principalement dû aux fruits utilisés, qui sont les fruits rouges comme la framboise ou la myrtille ou alors des fruits exotiques comme la mangue ou la grenade.


Les notes épicées : elles donnent une impression de piquant dans le parfum grâce à la noix de muscade, à la cannelle ou au gingembre.


Les notes aromatiques : comme le suggère le nom de ces notes, elles font référence aux odeurs des herbes aromatiques, qui possèdent un fort caractère et qui sont énergétiques, comme la lavande, le thym, l’aneth ou encore la menthe.


Les notes florales : ces notes sont caractéristiques des fleurs roses, blanches ou jaunes ou alors les plantes exotiques comme le jasmin ou le Magnolia.


Les notes boisées : celles-ci sont des notes typiquement masculines qui sont extrêmement puissantes, comme la mousse de chêne, le cèdre, ou le bois de santal.


Les notes ambrées : ces notes dégagent une sensation de chaleur et d’une très forte sensualité, comme des absolues de benjoin, de labdanum ou de fève du Tonka.


Les notes animales : ces notes sont généralement obtenues à partir de matières premières animales comme le castorium, le musc ou de ciste landanifière.


Quelle est la différence entre eau de toilette, eau de parfum et parfum ?


L’eau de toilette est composée entre 3% et 7% d’extrait de fleurs, l’eau de parfum entre 7% et 10% et le parfum entre 15% et 20% sachant que le restant est de l’alcool.


Les parfumeurs les plus célèbres et leurs créations :


Christine Nagel : « Eau de Cartier » « Miss Dior Chérie » « Délices » de Cartier.
Alberto Morillas : « Bulgari man » « Pi » de Givenchy « Flower » de Kenzo “Belle d’Opium” “Emporio Armani”
Maurice Roucel : “24 Faubourg” d’Hermes “Kenzo Air” “L’instant” de Guerlain « Insolence » de Guerlain
Jean-Claude Ellena : « Terre d’Hermès » « Voyage d’Hermès » « In love again » d’Yves Saint Laurent
Olivia Giacobetti : « Hiris » d’Hermès « Jour de Fête » pour L'Artisan Parfumeur « Le Petit de Guerlain » d’Guerlain « Fou d'Absinthe » pour L'Artisan Parfumeur
Olivier Cresp : « Angel de Mugler », « Noa » de Cacharel, Dolce & Gabbana « Light Blue » « Pivoine de Mugler » « Black XS » de Paco Rabbane
Françoise Caron : « l’Eau d’Oranges Vertes » « Ombre Rose » Kenzo "ça sent beau", « Acqua di Giò » pour Femme 
Dominique Ropion : « Amor Amor » « Very Irresistible », « Pure Poison » « Carnal Flower” “ Soir de Lune” “ L’Homme” d’Yves Saint-Laurent
Francis Kurdjian : Guerlain « Rose Barbare », 2005 Giorgio Armani « Armani Mania », 2002 Kenzo « KenzoKi Lotus blanc », 2002 Lancôme « Miracle Homme », 2001 Yves Saint Laurent « Kouros Eau d'été »
Christopher Sheldrake : Chanel 28 « La Pausa » Chanel 31 « rue Cambon » Rochas « Tocadilly » Serge Lutens « Fleurs d’Oranger » 
Jacques Cavallier : « Classique » pour Jean Paul Gaultier, « Code Sport » pour Armani, « Opium pour homme » pour Yves Saint Laurent, « Poème » pour Lancôme
Jean Paul Guerlain : « Chant d'arôme » (1962), « Habit Rouge » (1965), « Chamade » (1969), « Eau de Guerlain » (1974)
Annick Menardo : « Acqua di Giò », « Eau d’Eden », « Jaïpur Homme », « Lolita Lempicka », « Boss Bottled » « Hypnôse »
Jacques Polge : « Coco », « Egoïste », « Allure », « Allure pour homme », « Chance », « Coco Mademoiselle », » Allure Homme Sport », « Bleu » de Channel
Pierre Bourdon : « Kouros » d'Yves Saint Laurent « Challenge » de Lacoste « Cool Water Woman » de Davidoff « Dolce Vita » des Parfums Christian Dior
Jean Guichard : « L’Interdit » de Givenchy, « Eden » et « Loulou » de Cacharel

 



Histoire d'un Parfum | Les Parfums Mythiques | Les Marques de Parfums | Les Parfums Best-Sellers | Où Acheter Le Parfum Pas Cher

 

 

© Copyright Parfumpascher-france.com - Tous droits réservés